Maison connectée
share
316 views

Internet & Famille
Une solution d’éducation, de culture et d’apprentissage

 Notre société est plus que jamais irriguée, et même inondée par Internet. Réseaux sociaux, médias en réseaux, applications, objets connectés… c’est l’ensemble de la famille qui aujourd’hui est connectée. Les outils numériques sont souvent accusés d’isoler les membres de la tribu. Chacun étant dans sa bulle… Mais en trouvant le bon équilibre, il est possible de préserver son intimité et de faire d’Internet un moyen d’apprentissage, un lien social et familial. Le petit Léo révise ses tables de multiplication sur la dernière application d’éducation en vogue, Papa visite l’appartement parisien de sa plus grande fille par Skype, pendant que le cadet discute avec sa grand-mère sur Facebook…

La famille d’aujourd’hui évolue avec les nouvelles technologies, les outils numériques se révèlent indispensables pour communiquer et apprendre, en même temps qu’ils bouleversent notre style de vie.

Pour éviter que les enfants deviennent des “no life” et que l’addiction prenne le dessus, les parents doivent contrôler, mesurer et assumer leur rôle de prescripteurs pour qu’Internet apporte du positif.

 Recentrer la place d’Internet dans la Famille

Pour appréhender l‘avenir, rester dans l’actualité et s’asseoir dans la société actuelle, l’accès à Internet est fondamental. Au travail, à l’école et même au sein du foyer il offre une mine d’informations, de connaissances et de ressources éducatives.
Souvent stigmatisées, à juste titre, quand l’utilisation est poussée à son extrême, les nouvelles technologies peuvent contribuer à un impact positif sur les relations familiales. Internet fait partie intégrante de la vie quotidienne, il ne faut pas l’éluder et accepter que les liens évoluent au même rythme que la déferlante des objets connectés.

Internet est devenu une nécessité sociétale pour les enfants et les adolescents, qui expriment le besoin d’être tout le temps connecté (en Wifi, en 4G, …) que ce soit àla maison, mais aussi à l’extérieur. Souvent dépassés par l’aisance de navigation de leur progéniture et la vitesse de développement des nouvelles technologies, les parents baissent les bras.  Pour anticiper l’arrivée du degré zéro de communication, chacun doit imposer les règles élémentaires de politesse de son foyer, s’intéresser à ce que les enfants “postent” ou “snapent”. Instaurer le dialogue, démontrer un intérêt, transmettre ses centres d’intérêt et ses valeurs à ses enfants sont possibles via l’utilisation d’Internet.

Et si votre fille vous écrit de sa chambre par Facebook pour dire qu’elle descend manger dans 5 minutes… pas de panique, de nouvelles formes de convivialité apparaissent.

Jeter un œil sur les réseaux sociaux permet également de mieux connaître les enfants, leurs hobbies, leurs peines de cœur, leurs joies entre amis, leur rythme de vie en dehors de la maison. Mais surtout d’éviter les déconvenues, les mauvaises découvertes et de briser le lien relationnel entre les membres de la famille.

L’apprentissage et l’éducation pour tous

Méthode d’apprentissage moderne, Internet est pour certains LA solution d’éducation. La toile offre un accès sans limites à d’innombrables ressources pédagogiques, et devient une source de motivation par son aspect ludique. D’un autre côté, nombreux jugent les nouvelles technologies d’apprentissage comme simplement ludiques et superficielles.

Nous l’avons évoqué dans un article précédent, Internet peut être bénéfique pour l’apprentissage dès lors qu’il est utilisé dans un contexte encadré et préservé.

Les avantages de l’apprentissage en ligne sont nombreux:
Pratique : peu importe du lieu et de l’heure, tout est possible avec une connexion Internet. L’accès aux informations est immédiat et il n’y a aucun obstacle à l’apprentissage ludique, académique ou plus professionnel.
Flexible : il permet d’apprendre et d’étudier à son rythme. Enfants, étudiants, adultes, chacun s’accorde sur son emploi du temps et peuvent d’informer de n’importe quel lieu (maison, parc, travail, transports scolaires…)

S’adapte aux différents besoins : chacun apprend de différentes manières et les concepteurs pédagogiques créent des solutions d’apprentissage adaptées aux préférences de chaque individu
Illimité : Distance, culture, nationalité, il n’y a plus d’obstacles et de barrières à l’apprentissage
Mis à jour immédiatement : les solutions d’apprentissage en ligne sont améliorées en permanence

Pour les plus petits

Dès l’âge de 3 ou 4 ans, les petits peuvent trouver de quoi apprendre en s’amusant sur le web. Attention : utilisation extrêmement réduite pour conserver le bien-être moral et physique des plus petits.  Petit coup de cœur pour un site spécialisé qui regroupe différents jeux interactifs et éducatifs classés par âge et par objectifs : https://www.lasouris-web.org/
Apprendre à trouver, compter, répéter, lire… l’occasion de rendre les petits moments d’attente chez le médecin utiles.

Pour les ados

Entre 8 et 12 ans, les enfants veulent grandir plus vite qu’il ne faut et il est essentiel de maintenir l’accès à Internet sous surveillance. Du côté des réseaux sociaux, aucune utilité pour eux d’y aller aussi jeune. Il faudra donc faire face aux frustrations et se concentrer vers des applications ludiques et éducatives. De nombreuses solutions de remise à niveau ou d’apprentissage des langues vivantes sont disponibles gratuitement en ligne ou même sur Youtube !

Dans un objectif plus narcissique, leurs aînés s’exposent sur les réseaux sociaux. L’adolescent est friand du virtuel, de l’instantané et de l’image qu’il peut renvoyer. Pour le reconnecter au réel, on limite l’accès à 2 heures par jour et on télécharge des applications de révision ludiques. Mention spéciale pour l’application Studytracks qui invite Joey Star et d’autres idoles des jeunes à chanter les cours à leur manière.

Entretenir le lien avec les plus âgés

Les grands-parents sont sur Facebook ! Appelés aussi les “silversurfers”, les internautes de plus de 50 ans répondent aux nouvelles formes de convivialité. Ils utilisent souvent leurs réseaux sociaux comme un journal intime, un lien avec leur famille, souvent éparpillée.
Veiller à suivre les actualités de la région, partager fièrement les activités et les photos des petits-enfants, chatter avec les différents membres de la tribu… leurs interactions sont souvent spontanées et permettent d’entretenir les complicités inter-générationnelles.
Pour les séniors, Internet peut répondre à des besoins essentiels et améliore leur qualité de vie :

– Plus besoin de se déplacer

Pour les séniors en perte d’autonomie, il est possible de régler bon nombre de problématiques en ligne : payer les impôts, faire les courses, gérer son compte….

Avoir des activités ludiques

Jouer au Scrabble, aux échecs, profiter des applications et des jeux en ligne.
-Apprendre et se divertir en illimité

Les sites d’apprentissage en ligne, Wikipédia, Youtube tout est à leur disposition. Ils peuvent écouter de la musique sur toutes les plateformes disponibles.
Voir et partager des photos en ligne

Recevoir des photos et préparer de jolis montages… une réelle source de plaisir pour les grands-parents

– Refuser la solitude et communiquer

Internet permet aux seniors de communiquer avec leurs proches et amis quelque-soit la distance. Quand on sait que près de 1 million de séniors souffrent de l’isolement social en France, il est un moyen supplémentaire de conserver un lien social.

– Rester au courant de ce qui se passe autour de soi

Les sites Internet permettent aussi de rester au courant des activités organisées au niveau local. Les concerts, les activités et les événements sont souvent annoncés sur Internet.

– Faire une activité physique sans sortir de chez soi

L’ordinateur peut être favorable pour la mobilité. De nombreux entrainements physiques adaptés sont disponibles en ligne.

– Préserver les capacités intellectuelles

Des logiciels et des jeux permettent d’exercer la mémoire et de maintenir les capacités cognitives.
Et à l’école ?

Depuis plusieurs années, l’accès à Internet arrive jusque sur les bancs de l’école. Les enseignants font entrer dans leurs méthodes éducatives les nouvelles technologies pour différentes solutions : préparation et présentation des cours, évaluation des élèves, partage de l’information, travail collaboratif….

Les méthodes interactives permettent aux enseignants de privilégier les besoins individuels et de soutenir un apprentissage partagé dans l’objectif de réduire les inégalités.

 

Pour conclure, nous pouvons donc affirmer qu’Internet est un véritable outil d’apprentissage et de conservation des liens familiaux, sociaux et sociétaux. Comme le souligne le psychiatre Dan Véléa, tout est question de mesure :

Les outils sont formidables, mais nous devons nous éduquer à mieux les utiliser. Sinon, c’est comme l’alcool : un verre n’est pas dangereux, c’est l’abus qui l’est. Partez en vacances sans vos ordinateurs. Et, de retour, réservez-vous trois soirs par semaine sans vous connecter. »

Susana Teixeira
  • View Comments

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *